Contact direct : +225 20258861

7 700 Milliards de F CFA mobilisés contre 4 425 Milliards de F CFA attendus, soit un taux de mobilisation de 175%

Cap sur l'émergence avec une croissance partagée
  • 17-18 Mai 2016
  • 66 avenue d'Iéna 75116, Paris
  • plus de 300 Personnalités reçues

Prsentation du GCPND

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Sous la Haute Autorité de SEM. Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, le Gouvernement a engagé un ambitieux programme de redressement et de développement économique et social pour faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.

Pour y parvenir, le Gouvernement a adopté le 9 décembre 2015, le Plan National Développement (PND 2016-2020), qui tire les leçons de la mise en œuvre du PND 2012-2015 et ses fondements de la Vision « Côte d’Ivoire 2040 ». De même, l’Assemblée Nationale a adopté à l’unanimité le 30 décembre 2015, la loi portant Plan National de Développement 2016-2020.

La stratégie du PND 2016-2020 repose sur la transformation structurelle de l’économie, avec pour moteurs les pôles de compétitivité et la transformation de produits de base et l’exportation. Une meilleure redistribution des fruits de la croissance est également un pilier de la nouvelle stratégie.

La croissance attendue sur la période 2016-2020 devrait passer de 9,5% en 2015, à 9,8% en 2016, puis 8,9% en 2017, pour atteindre 8,4% en moyenne entre 2018 et 2020, pour un niveau d'investissement global de 30 000 milliards de FCFA (soit 50 milliards de dollars) dont 11 284 milliards de FCFA (soit 18,8 milliards de dollars) pour le secteur public et 18 716 milliards de FCFA (soit 31,2 milliards de dollars) pour le secteur privé.

Le taux d’investissement global passera de 20,2% en 2016 à 24,5% en 2020. Il sera tiré par l’investissement public qui passerait de 7,8% du PIB en 2016 à 9% en 2020. De même, l’investissement privé passera à 15,5% en 2020 partant de 12,5% en 2016. Ces investissements ont été judicieusement choisis autour de moteurs puissants de croissance transversaux (sécurité, gouvernance, justice, santé, éducation et environnement) et verticaux (agriculture, énergie, mines, hydrocarbures, industrie, tourisme et secteur financier).

La Côte d’Ivoire appelle la Communauté internationale à soutenir ses efforts dans la mise en œuvre du PND. A cet effet, avec l’appui de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne, de la Banque Africaine de Développement et du Système des Nations Unies, le Gouvernement organise sous la Présidence effective de SEM. le Président de la République, un Groupe Consultatif (GC) qui se tiendra le 17 mai 2016 à la représentation de la Banque Mondiale à Paris, pour la première journée consacrée aux Partenaires au développement et le 18 mai 2016 au siège du MEDEF à Paris, pour la seconde journée réservée aux investisseurs privés.

 

OBJECTIFS DU GROUPE CONSULTATIF

L’objectif majeur du GC est de partager avec tous les partenaires la vision de la Côte d’Ivoire contenue dans le PND et mobiliser les financements extérieurs publics et privés, nécessaires à la mise en œuvre dudit Plan. Cet objectif majeur s’accompagne d’objectifs spécifiques notamment :

  • Offrir au Gouvernement une plateforme internationale pour présenter sa vision et sa stratégie pour atteindre les objectifs de croissance et de développement du pays ;
  • Obtenir des engagements de financement auprès des partenaires au développement traditionnels et de ceux des Pays émergents (Chine, Fonds arabes, aide bilatérale et prêts commerciaux des pays BRICS …)
  • Présenter les opportunités d’investissements des secteurs porteurs de croissance et capter les investissements qui en résulteraient ;
  • Sécuriser les financements pour combler le gap financier annuel nécessaire au bouclage du financement global du PND ;
  • Renforcer la coordination, l’harmonisation et les partenariats entre le Gouvernement, les bailleurs bilatéraux et multilatéraux et les investisseurs privés ;
  • Renforcer les liens avec des partenaires et investisseurs « non-traditionnels » tels que les fonds souverains et les pays émergents et ;
  • Mettre en place un système de suivi des engagements et des flux financiers intégré avec le mécanisme de suivi de la mise en œuvre du PND.

 

RESULTATS ATTENDUS

En termes de résultats, le GC devrait permettre au Gouvernement d’obtenir l’engagement des partenaires publics et privés à financer les besoins complémentaires pour la mise en œuvre du PND 2016-2020. Plus spécifiquement, il est attendu :

  • Une appropriation de la vision de développement du Gouvernement par les partenaires au développement et leur alignement sur celle-ci ;
  • Une confirmation des sources de financements extérieurs déjà acquis et une couverture du gap financier 2017-2020 ;
  • Des financements de projets négociés et obtenus auprès d’investisseurs privés et/ou institutionnels ;
  • Des ressources additionnelles pour couvrir le gap financier ;
  • Un renforcement de la coordination, de l’harmonisation et des partenariats entre le Gouvernement, les bailleurs bilatéraux et multilatéraux, et les investisseurs privés ;
  • Un renforcement des liens avec les partenaires et investisseurs « non-traditionnels » tels que les fonds souverains et les pays émergents ;
  • Un renforcement du système de suivi des engagements pris pour la mise en œuvre du PND, intégré avec le mécanisme de suivi déjà prévu par la stratégie de développement

 

COUT ET STRATEGIE DE FINANCEMENT DU PND

Le montant total des investissements à réaliser sur la période 2016-2020 s’élève à 30 000 milliards de FCFA (soit 50 milliards de dollars) dont 1 643,7 milliards de FCFA (2,7 milliards de dollars) pour l’investissement public en 2016. Les investissements privés sont projetés à 2 633,5 milliards de FCFA en 2016.

Le montant total des investissements à réaliser sur la période 2017-2020 s’élève à 25 722,8 milliards de FCFA (soit 42,9 milliards de dollars) dont 9 640,6 milliards de FCFA (16 milliards de dollars) du secteur public et 16 082 milliards de FCFA (26,8 milliards de dollars) attendu du secteur privé.

Dans le cadre du PND 2016-2020, l’épargne publique est estimée à 5 215,6 milliards de FCFA (soit 8,7 milliards de dollars). Il se dégage un besoin de financement destiné à l’investissement public de 4 425,2 milliards de FCFA (7,4 milliards de dollars) sur la période 2017-2020, à mobiliser au cours de la première journée du Groupe Consultatif.

Tableau 1 :Schéma de financement prévisionnel des investissements

 

TOTAL

2016

2017

2018

2019

2020

Recettes Hors Dons

24 699,2

4078,7

4 352,4

4855,2

5415,9

5996,8

Dépenses Totales et Prêts Nets hors Invest

18 915

3 510,2

3 613,4

3 753,5

3 901,1

4 136,7

Total Investissement

30 000

4 277,2

5 148,5

6 000,3

6 847,3

7 726,7

  Public (A)

11 284,4

1 643,7

1 950,7

2 286,3

2 560,4

2 843,4

   Privé

18 715,6

2 633,5

3 197,9

3 714

4 286,9

4 883,2

Epargne Publique (B)

5 784,2

568,54

739

1101,7

1514,8

1860,2

Besoins de Financement Publics (C=B-A)

-5500,4

-1075,2

-1211,7

-1184,6

-1045,6

-983,3

Sources : MEMPD/ DGPLP, MPEF/ DCPE, MPBFP

 

PLACE DU SECTEUR PRIVE

L’une des spécificités de ce Groupe Consultatif, est le rôle que jouera le secteur privé dans le financement de la mise en œuvre du PND, notamment en ce qui concerne les grands projets structurants, l’industrie et l’agro-industrie. Au-delà de la réalisation physique de ces projets, le secteur privé sera le véritable moteur de la réalisation de l’un des objectifs du PND qui est la création de milliers d’emplois décents et stables particulièrement pour les jeunes. Dans cette perspective, une session spéciale dédiée au secteur privé sera organisée lors du Groupe Consultatif afin d’éviter tout risque de dilution et de donner un retentissement particulier à l’importance qu’accorde le Gouvernement à l’investissement privé. Cette session sera également l’occasion de présenter un certain nombre de projets arrivés à maturité ou en cours de maturation et pouvant être portés soit par des privés soit dans le cadre de Partenariat Public Privé (PPP).

 

PUBLIC CIBLE

Le public cible du GC est constitué de décideurs et responsables politiques et économiques de haut niveau, d’investisseurs et de partenaires internationaux. Il s’agit notamment :

  • Des partenaires multilatéraux ;
  • Des partenaires bilatéraux ;
  • Des investisseurs privés ;
  • Des fonds souverains et ;
  • Des autres sources innovantes de financement.

 

PILOTAGE DU GROUPE CONSULTATIF

Par arrêté n°277/PM/CAB du 07 avril 2016, il a été créé sous l’autorité du Premier Ministre, le Comité d’Organisation du Groupe Consultatif pour le financement du Plan National de Développement 2016-2020 (CO-GC). Le CO-GC est l’organe de concertation et de coordination de toutes les activités liées à la préparation et à l’organisation de la réunion du Groupe Consultatif pour la mobilisation des ressources financières et techniques nécessaires au financement et la mise en œuvre du PND 2016-2020. Le CO-GC comprend les quatre organes suivants :

  • Le Comité de Pilotage qui a pour mission d’appuyer le Gouvernement dans la préparation, l’organisation de la réunion du Groupe Consultatif pour le financement du PND 2016-2020. Le comité de Pilotage est présidé par le Premier Ministre. Le Ministre du Plan et du Développement en assure la vice-présidence
  • Le Comité Technique assiste le comité de pilotage dans l’accomplissement de ses missions. Le Comité Technique est présidé par le Cabinet du Ministre du Plan et du Développement.
  • Le Secrétariat technique est l’organe technique et opérationnel de la préparation et de l’organisation de la réunion du Groupe Consultatif. Le Secrétariat Technique est coordonné par le Directeur Général du Plan et de la Lutte contre la Pauvreté.
  • Le Groupe des Partenaires Techniques et Financiers est chargé d’une mission de facilitation, d’appui technique et financier et de mobilisation de tous les partenaires pouvant être associés au Groupe Consultatif. Ce groupe est coordonné par le président du groupe des chefs de coopération des Partenaires Techniques et Financiers en Côte d’Ivoire.

 

ORGANISATION DU GROUPE CONSULTATIF

Le Groupe Consultatif se déroulera les 17 et 18 mai 2016 à Paris. Le Choix de cette ville repose sur le fait qu’elle offre l’avantage d’une stratégie de proximité pour l’ensemble du public cible d’une part, et, que la Banque mondiale est disposée à offrir ses locaux pour les travaux de la conférence.

Le Groupe Consultatif s’articulera autour de sessions plénières, de sessions de groupes, de panels, de partage d’expériences sur les opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire et de rencontres entre investisseurs (Rencontres B to B), entre investisseurs et autorités gouvernementales (Rencontres B to G) et des rencontres et échanges libres entre participants.

La première journée sera consacrée aux partenaires bilatéraux et multilatéraux de développement. Cette journée offrira l’opportunité aux autorités ivoiriennes de faire une présentation des supports techniques soutenant l’ambition d’être Pays émergent à l’horizon 2020. Elle permettra également aux partenaires au développement de partager leurs expériences de la Côte d’Ivoire en fonction de leurs mandats respectifs et d’apporter leur appui à la stratégie et aux plans d’investissements présenté par le Gouvernement Ivoirien.

A l’issue des échanges, les partenaires feront des annonces de leurs engagements financiers pour accompagner la Côte d’Ivoire sur sa marche vers l’émergence à l’horizon 2020.

La deuxième journée sera dédiée aux investisseurs. Elle sera consacrée à des présentations en plénière sur (i) l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire ; (ii) les opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire et ; (iii) le portefeuille de projets structurants du PND 2016-2020. Ces investisseurs seront ensuite répartis en groupe de travail sous forme de panels pour approfondir leurs compréhensions des projets et programmes présentés.

 

 

Avec l'appui de l'ensemble de ses partenaires au développement, notamment :
Banque mondiale
Fonds Monétaire International
Banque Africaine de Développement
ONUCI
Union Européenne
Banque Islamique de Développement
  • logo-banque-mondiale
  • logo-FMI
  • logo-BAD
  • logo-ONUCI
  • logo-UE
  • logo-BID